Pourquoi as tu sombré ?




Tu étais son frère, tu étais sa soeur. Ni proche, ni intime, la vie vous avait séparée naturellement, chacun sur votre chemin, chacun tourné vers vos préoccupations.

Et puis un jour il est parti, elle est partie sans crier gare.

Les années de divergence de vos vies se sont envolées, laissant place à une profonde culpabilité, celle de n’avoir pas pu lui dire que tu l’aimais plus que tout.

Une part de toi adossée à ton frère, à ta soeur s’est effondrée avec sa disparition.

Puis peu à peu, tu as sombré dans un puit sans fin. 

Tu as complètement lâché ta vie.

Tu a refoulé toutes tes émotions.

Tu es devenu mutique.

Tu as vécu au fond de toi ce qui aurait du sortir au grand jour.

Toutes tes larmes, toutes tes émotions ont été retenues.


Pourquoi n’as-tu  jamais songé à ouvrir les vannes pour faire diminuer la pression ?


Petit à petit ton corps est devenu le révélateur de tes émotions enfouies.

Tu as commencé à grossir, tes articulations ont commencé à céder sous ton poids.

Tu as tenté quelques exercices mais sans grand succès. Tu t’es vite lassé, tu t’es replié  sur toi-même.

Tu as commencé à boire, cela te faisait du bien, cela te faisait oublier que tu avais mal, cela masquait tes douleurs. Tu te disais “allez un dernier verre et après j’arrête” , cela ira mieux demain. mais tu n’as pas arrêté.

Ton corps s’est dégradé, tes organes se sont dégradés, la fatigue s’est installée durablement et avec elle ta douleur. cette douleur toujours à fleur de peau malgré les années.

Ton entourage n’a pas compris pourquoi tu ne te relevais pas et toi tu as continué à couler devant leurs yeux impuissants, devant leurs mains tendues pour te sortir de cet état. Tu es resté paralysé dans cette situation. Et le silence s’est fait autour de toi. Tu as failli perdre ta compagne, tes enfants sont partis de la maison.


Combien de temps souhaites-tu rester dans cet état ? 


Aujourd’hui je vais te parler d’Emilie qui a trouvé la petite flamme en elle, celle qui l’a guidée pour attraper une main tendue.  


Elle peut aujourd’hui témoigner de cette histoire car désormais elle a retrouvé la foi en l’avenir. 


Comment a-t-elle fait pour s'en sortir ?


Elle a fait l’expérience du jeûne associé à de la randonnée.

Ce fut pour elle un dur chemin pour remonter à la surface, mais elle est fière quand elle regarde où elle en est maintenant.

Le jeûne a contribué  à son sevrage alcoolique, elle a connu des haut et des bas, mais elle n’a rien lâché.

Sa petite flamme a fait son  oeuvre. La volonté de sortir de cet étau dans lequel elle était emprisonné depuis le départ de son frère a pris le dessus. 

Elle a râlé, elle a eu mal et puis tout d’un coup elle a été délivrée. Toutes ses émotions sont sorties, comme on déverse un seau d’eau par dessus bord. Elle a laissé couler ce torrent.

Allégée par le repos digestif ell a donné à son corps l’opportunité de faire le grand ménage intérieur. 

Elle a commencé à perdre du poids, et ses douleurs aux articulations ont diminué.

Elle a tellement progressé durant ce jeûne, que ce fût un plaisir de la voir se relever ainsi.


Maintenant elle peut témoigner avec fierté de son parcours. 

Son frère ne reviendra pas, mais elle, elle est là désormais campée sur ses jambes solides et elle peut  à présent s’occuper pleinement de sa famille.


As-tu toi aussi le sentiment de sombrer ? Souhaites-tu partager cela avec moi en message privé ?



1 vue

© 2018 by Terre d'Eugenia. Proudly created with Wix.com

www.terredeugenia.com

Code APE : 7990Z

+33(0)7 78 05 04 79

reservation@terredeugenia.com

n°SIRET : 850. 110 297 000 15

356 rue d’Endoume

13 007 Marseille

S.A.S.U.. au capital de 1000 €

  • Instagram
  • Facebook Social Icon