La première marche vers la découverte de votre écologie personnelle.

Pour retrouver les conditions idéales de la santé et oeuvrer pour la planète.

L’été sera chaud

Profitons-en pour réfléchir à l’ombre d’un peuplier, en sirotant une citronnade maison.

Quels sont les actions que je peux mettre en oeuvre pour maintenir les conditions idéales de ma santé dans un monde aussi perturbé ?

Et quelles stratégies puis-je mettre en oeuvre pour avoir une meilleure interaction avec le monde qui m’entoure ?



Tout d’abord je réalise que ma vérité, celle dans laquelle je pense m’engager, est celle de l’instant présent et que mes actes de demain sont les conséquences de mes actes du présent.

Mieux vaut donc se concentrer sur mon impact à l’instant T sur mon environnement et les répercussion sur ma santé.

En d’autres termes si je fais correctement les choses à mon petit niveau, tel le colibri, la somme de ces petites choses constituera un courant d’énergie positive pour moi et la planète.

Nul besoin de monter son stress au plus au point pour commencer à agir.

Agissons là et maintenant et balayons devant notre porte au lieu de toujours attendre des autres.

Les premières fondations de ma révolution personnelle sont basés sur la notion d’effet cumulé.

C’est par petite touche répétée au jour le jour que le mouvement se met en place.

Entre parenthèse, cela vaut pour les effets positifs comme pour les effets négatifs, donc autant cumuler chaque jour de présence consciente, des petites choses positives à mon humble niveau, pour bénéficier et faire bénéficier de mon action positive mon environnement.

Je donne un exemple de petite chose positive à faire dans mon présent conscient :

Le matin quoiqu’il arrive et où que je sois, et à quelque période que ce soit, je pratique un enchainement de mouvements en guise d’éveil corporel. Pour les plus jeunes, ce sera des exercices de heat, de squat, d’abdo, et pour moi qui suit une cinquantenaire épanouie, j’ai opté pour un enchainement de Do-in pour maintenir souplesse, et faciliter le passage d’énergie dans les méridiens afin de stimuler mes fonctions biologiques, auquel j’ai rajouté un doux mélange de Yoga - Pilate - technique respiratoire - gainage et méditation. Je me réveille et hop je fais mon rituel du matin qui dure entre 15 et 30 mn au pied de mon lit ou dans l’herbe fraiche et la rosée du matin

Après cela je m’habille, je bois beaucoup d’eau et je pars promener mon chien.

Evidemment étant guide de jeûne et randonnée j’ai choisi de pratiquer le jeûne intermittent du matin ce qui me facilite grandement la vie, et me confère plus d’énergie matinale, plus de temps pour moi et moins d’impact sur l’environnement, car zéro déchet, zéro énergie dépensée … cette sobriété matinale est une vraie source de bien-être et participe au maintien des conditions idéales de ma santé.

De citer cette phrase attribuée au Dalai lama, que j’aime tant :

la frugalité est synonyme de longévité.

Au delà de cette phrase, je peux trouver dans ma pratique quotidienne du sens à ma raison d’être vivante, là, ici et maintenant.

Oui je sais… j’entends au loin ma vieille tante du canada me dire :

« Anne, je ne suis pas d’accord, j’aime manger des ice-creams à la vanille devant un jeu video avec l’amour de ma vie depuis 42 ans et tout va bien pour nous, heureux septuagénaires … »

Et c’est okay aussi pour ça.

Certains ont la chance d’avoir trouvé leur équilibre écologique sur cette terre et je trouve cela génial. Je dis « super » ,

Mais est-ce le cas de la majorité ?

Sobriété et équilibre écologique, c’est en quelque sorte le graal pour moi.

Qu’entends-je par équilibre écologique ?

Et bien c’est l’équilibre qui s’instaure entre ma vie de terrienne et humble humaine au jour le jour et mon impact sur l’environnement ; que ce soit mes interactions avec les autres êtres vivants, et la nature à l’époque actuelle.

Je vous donne un exemple de mon écologie personnelle :

J’ai le besoin vital de me retrouver seule soit pour marcher dans la nature, soit pour me reposer lors de siestes. C’est impératif pour me régénérer . Et c’est Okay avec ça.

J’ai appris à me connaître et c’est une des conditions idéales pour maintenir ma santé.

Autre exemple,

J’ai découvert voilà bientôt 10 ans comment équilibrer ou ré-équilibrer tout ce qui perturbe ma santé (et j’entend par santé : équilibre hormonal, cognition, réplication génétique, immunité, métabolisme et motilité des intestins).

Cette technique est totalement en accord avec l’idée que je me fais de mon impact sur mon environnement, et en la pratiquant au quotidien je sais que j’oeuvre pour moi, tout d’abord mais aussi pour la planète. Cela participe à mon équilibre écologique. Cela m’aide à maintenir les conditions idéales de ma santé.

De toutes ces expériences, menées sur moi et mon environnement, et de toutes ces réflexions menées à l’ombre d’un peuplier en sirotant un citronnade, j’ai affiné ma mission de vie :

Je suis aujourd’hui investie d’une humble mission, et je porte le bâton du guide pour expliquer, à qui souhaite l’entendre, comment mettre en place les conditions idéales de sa santé dans un équilibre écologique personnel cohérent.

J’ai ainsi le bonheur de pouvoir vous enseigner cela lors de séjours en immersion que j’organise en Aveyron dans les Grands Causses et à Marseille en milieu urbain.

1 vue0 commentaire