Comment prends-tu soin de toi depuis que ton être cher est parti ?



Je suis complètement déconnectée de mon corps depuis que tu es décédé.

Je l’utilise comme un vulgaire taco, un tas de ferraille bringuebalant, tout y est maintenu par des bouts de ficelle. je m’en moque bien, car j’ai bien d’autre chose à penser que de m’occuper de lui, de ces fichues tensions et de ces points de rouilles. je m’en fiche bien que la porte ne ferme pas bien, que les roues soient dégonflées, que le toit soit percé.


Mais à la réflexion,  c’est de moins en moins confortable là dedans …. 


Je commence à avoir mal à la tête de tout ce vacarme ambiant. Trop d’idées, trop de pensées, ça chahute beaucoup et en permanence.

Et puis c’est raide, cela n’encaisse plus rien sur le chemin. 

Au moindre caillou, c’est l’essoreuse à salade. Ça part dans tous les sens. 

Punaise ! c’est un truc de fou ce taco !


Que va-il se passer si je ne prends pas soin de lui ?


Les pneus vont exploser, la porte va tomber, et puis je vais surement faire une sortie de route. Là, à la faveur d’un nid de poule, … BOUM ! dans le décor et là,  finies les pensées !, finies les idées ! C’est bien les 4 fers en l’air que je vais me retrouver sans avoir rien demandé à personne.


Mais je ne peux pas me le permettre, j’ai charge d’âmes …


Alors que faire ? Comment réagir ? 


J’imagine ce joli chemin de campagne , l’odeur des fleurs, du foin fraîchement coupé.

Et toi mon fidèle taco, de rouille tu es devenu étincelant.

Tu déploies ta capote pour me laisser respirer ce grand air, tu ouvres grands tes poumons plus grands encore, et tu abaisses, par la simple respiration, toutes les tensions accumulées.


Tu te reconnectes à ta mécanique grâce à ce bel environnement naturel.


Tu roules, déboules dans ces jolis coins de paradis. Tu as réussi à sortir de ton état de rouille, tu te déploies, tu VIS. 


Tout en toi devient confortable. Tout en toi accueille avec douceur les événements de la vie, aucun caillou ne m'ébranle plus sur le chemin.


Tu m’invites à descendre du marchepied, et à continuer à pied. 


Merci la randonnée en pleine nature.



Comment se passe ton voyage en ce moment pour toi qui traverse une processus de deuil ? Fais-moi part de ce que tu ressens dans ton corps ? Et si tu le souhaites je te propose une séance OFFERTE pour faire un point sur ta situation.




0 vue

© 2018 by Terre d'Eugenia. Proudly created with Wix.com

www.terredeugenia.com

Code APE : 7990Z

+33(0)7 78 05 04 79

reservation@terredeugenia.com

n°SIRET : 850. 110 297 000 15

356 rue d’Endoume

13 007 Marseille

S.A.S.U.. au capital de 1000 €

  • Instagram
  • Facebook Social Icon